• J'ai acheté le fabuleux livre Cartables et Sac à Dos d'Edwige Foissac. J'attends déjà avec impatience de voir le contenu de son nouveau livre à paraitre en septembre.

     

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

     

    Avant de me faire le sac Aubérie (encore un sac! :D), j'ai décidé de faire le cartable pour ma grande qui rentre en GS. Vu la taille du cartable, je pense qu'il conviendra parfaitement pour le CP aussi.

     

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

     

     

    Tissus :

    Pour ce cartable, j'ai acheté mon premier coupon Petit Pan, le coton enduit coquelicots violet. J'ai tracé mes pièces avec minutie pour en gâcher le minimum ! Et je pense qu'il me reste de quoi faire les trousses l'année prochaine pour l'entrée en CP.

    J'ai également utilisé des chutes de ma besace made in China, vue ICI.

    Pour la doublure, j'ai utilisé le tissu qui me restait de la robe Chinouïa de ma grande, bientôt sur le blog. Il a fallu serrer au plus juste pour que tout passe. Il me manquait juste la bande du fond que j'ai coupée dans le même tissu que ma triplure.

    J'ai mis une triplure pour donner un peu de tenue à ce cartable. Je n'ai pas utilisé de thermocollant mais du coton noir de chez ikéa.

     

    Patron :

    J'ai fait un mix des deux patrons de cartable présents dans le livre d'Edwige Foissac : le Hermione et le Pirate. En effet, dans l'ensemble, le Hermione me plaisait énormément (et pas que pour le tissu utilisé par l'auteur ^^). Mais certains détails du Pirate me plaisaient aussi.

    Voici les détails retenus par cartables :

    Hermione :
    - la longueur du rabat
    - les bretelles faites avec des sangles
    - la poche à l'arrière du cartable
    - les attaches cartable

    Pirate :
    - la taille globale du cartable
    - les petites poches latérales et la poche sur l'avant du cartable

    Modifications perso :
    - ajout d'appliqués sur le rabat, la poche avant et la poche arrière
    - porte-nom placé sur l'arrière du cartable plutôt que sur l'avant.

     

    Je suis super contente du résultat. J'ai ajouté du passepoil noir (le seul que j'avais sous la main) pour améliorer les finitions. J'ai cousu pour la première fois (et sûrement pas la dernière!) du cristal -> plastique transparent. J'ai déjà plusieurs idées pour recycler ma nappe transparente de table !!!

     

    Quelques photos :

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Le principal : ma fille est ravie du résultat. :)

    Cartable Hermione-Pirate - Edwige Foissac

    Patron : Cartable et Sacs à dos - Edwige Foissac
    Tissus : Enduit coquelicots : Petit Pan  - 
    Simili argent, tissu gris à fleurs : Selftissus  -  Coton noir (triplure) : ikéa.


    6 commentaires
  • J'ai craqué sur ce patron de Papillon et Mandarine en voyant la version de Jeanne ICI.

    J'ai acheté le patron en février et depuis, il attendait bien sagement que je murisse le projet.

    J'ai enfin sauté le pas. J'ai trouvé de la gabardine gris foncé (plus foncé que sur les photos). Pour l'intérieur, j'ai utilisé un tissu à fleurs que je comptais utiliser à la base pour me faire une robe. Mais allaitant mon ty'chouchou, je ne porterai pas de robe cet été. Du coup, j'ai utilisé ce tissu pour faire la doublure de son manteau et j'en achèterai d'autre pour me faire ma robe ! ^^

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Grâce à cette veste, j'ai testé plusieurs nouvelles techniques :
    - j'ai fait mes premiers plis
    - j'ai fait mon premier ouvrage très important (beaucoup d'heures de couture)
    - j'ai fait mes premières martingales (et j'ai appris ce que voulait dire ce mot! :D)
    - j'ai recouvert mes premiers boutons (c'est super simple!)
    - j'ai fait mes premières boutonnières avec ma nouvelle machine (que j'ai depuis janvier, tout de même) -> un réel bonheur !!! Boutonnière automatique, qui calcule la longueur de la boutonnière en fonction de la taille du bouton et qui les fait toute seule : on n'a qu'à appuyer sur la pédale ! GENIAL ! Les boutons vont peut-être concurrencer les pressions Kam !

    Bref, beaucoup de nouveautés et je pense m'en être sortie honorablement.

    Quelques photos :

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Gabardine : selftissus - Tissu à fleurs, boutons à recouvrir : tissus Myrtille
    Patron : veste Agatha - P&M en taille 6 ans

     

     

    Petite déception : j'ai eu du mal à poser parfaitement le passepoil. Pour la martingale du dos, sentant la galère que ça serait pour poser du passepoil, j'ai préféré poser du biais mais le rendu n'est pas tip top...

     

    J'ai aussi le regret que le modèle ne soit pas prévu avec une capuche.

    Du coup, la prochaine fois (oui, je prévois déjà une prochaine fois!),pour un modèle d'hiver,  j'effectuerai quelques modifications :
    - supprimer la martingale du dos et plutôt placer du passepoil entre la pièce dos haut et la pièce dos bas.
    - allonger le manteau
    - insérer une bande sous le col qui permettra de boutonner à l'envie une capuche amovible
    - modifier le système de fermeture devant : soit ajouter des boutons (les 2 boutons à gauche sont purement décoratifs et avec du recul, j'aurais dû faire une boutonnière pour qu'ils servent. Je peux encore faire cette modification sur le manteau déjà réalisé, ceci dit.), soit poser une fermeture éclair.

    J'ai jusque septembre/octobre pour y réfléchir.

    En tous les cas, je ne regrette pas l'achat de ce patron et cette veste Agatha aura des petites sœurs !

     

    Coût des fournitures pour ce manteau : environ 4€ de boutons + 10€ de gabardine + 10€ de tissu à fleur = 24€.
    Si on y ajoute le coût du patron, on est dans les prix d'un manteau équivalent de magasin. Mais le mien est un modèle unique, plutôt solide et la fierté d'avoir réussi cette veste vaut bien d'avoir mis du prix. Il faut aussi qu'il dure assez longtemps pour la petite sœur !

     

     

    Pour arrêter le blabla, 2 photos de la veste portée :

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine

    Veste Agatha #1 - Papillon et Mandarine


    votre commentaire
  • Parce que le premier essai de Princess Castle m'a beaucoup plu, j'ai fait une deuxième version pour ma numérobis. Pour qu'elle ne ressemble pas trop à la robe de sa sœur, j'ai fait quelques modifications : manches courtes, longueur raccourcie. J'ai pris le même tissu chouettes mais j'ai choisi aussi un jersey plus vif pour en faire un modèle plus printanier.

    Princess Castle #2 - Ottobre

    Princess Castle #2 - Ottobre

    Princess Castle #2 - Ottobre

    Pour les poches, pour avoir un joli rendu, j'ai adopté une nouvelle technique.
    Sur l'envers, je couds ensemble au point droit la poche et la jupe avant. Ensuite, une fois que tout est bien attaché, je choisis un point décoratif et je repasse par-dessus le point droit. J'aime beaucoup le rendu !

    Princess Castle #2 - Ottobre

    Princess Castle #2 - Ottobre

    Jersey "chouettes" : selftissus - Jersey rose et vert : tissus Myrtille

     

    Pour faire la bordure des poches, des manches et de l'encolure, j'utilise des bandes de jersey que je couds en l'étirant. Ensuite, il n'y a plus qu'à rabattre cette bande vers l'intérieur et repiquer pour donner une apparence de biais. Je dois admettre que le résultat est très satisfaisant.
    Un jour, je sauterai le pas d'acheter du bord-côte... Un jour !

    Seule déception pour cette robe : le tissu qui bouloche.

    Coût estimatif de cette robe : 7€.


    votre commentaire
  • Une robe qui, cette fois-ci, n'est pas pour ma première mais pour ma seconde fille.
    En effet, j'ai tendance à coudre beaucoup pour ma première car je me dis que les vêtements serviront pour les 2. Mais j'avais envie de faire plaisir à ma numérobis, et qu'elle ne se sente pas exclue.

     

    Du coup, voici une robe Chinouïa. J'ai craqué sur ce tissu (que vous avez déjà pu voir sur ce sac).

    Robe Chinouïa

    Elle est très belle mais une fois portée, elle est trop longue. Il faut que je la reprenne.

    C'est une robe cache-cœur fermée normalement par 2 boutons. Ma pince kam d'amour étant plus rapide à dégainer que la machine pour faire les boutonnières, j'ai posé deux pressions grises qu'on discerne à peine parmi les motifs du tissu.

    Robe Chinouïa

    Robe Chinouïa

    Robe Chinouïa

    J'ai utilisé un point broderie de ma machine pour faire le tour de l'ouvrage au lieu de poser du biais.

    Robe Chinouïa

    Robe Chinouïa

    Robe Chinouïa

    Tissu à pois : selftissus - Doublure crème : tissus Myrtille - Pressions : Kam

     

     

    Coût estimatif de cette robe : environ 8€.


    votre commentaire
  • Quand on trouve un modèle qui nous plaît beaucoup, et qu'en plus il est simple et rapide à coudre, on aurait tort de ne pas le faire en plusieurs exemplaires !

    Voici un nouveau tablier, plus pepsy du fait des couleurs et motifs.

    Tablier Elsie #2 - Intemporels

    Tablier Elsie #2 - Intemporels

    Le tombé n'est pas génial quand on le voit sur le cintre mais porté par ma grande, l rendu est très bien.

    Tablier Elsie #2 - Intemporels

    Tissus "fleurs" et "nombres" : Ikéa - Pressions : Kam

     
    Ce tablier ne m'aura pas coûté cher.
    Fournitures : coût estimé à 5euros.
    Patron : j'ai déjà cousu plusieurs modèles extraits du livre des intemporels, dont certains modèles ont été cousus en plusieurs exemplaires. Donc le livre à 22€ a bien été amorti !


    votre commentaire
  • Voici une tunique cousue à partir d'un patron Ottobre de la revue 4/2013. J'ai utilisée du lin vert et du liberty. J'ai craqué sur les poches et la bande en bas de la tunique.

     

    Tunique "Mini Prints" #1 - Ottobre

     

    Grâce à ce modèle, j'ai pu tester les fronces au niveau de l'encolure (et il y a encore de gros progrès à faire!), les manches élastiquées, et l'utilisation de l'aiguille double pour faire de jolies finitions pour les ourlets. J'ai aussi eu beaucoup de difficultés pour faire la fente du col.

     

    Tunique "Mini Prints" #1 - Ottobre

    Tunique "Mini Prints" #1 - Ottobre

     

    Pour avoir une finition à mon goût, j'ai aussi fabriqué mon biais moi-même grâce à cette super technique ICI. J'ai obtenu plus de 3 mètres de bais avec un carré de seulement 35cm x 35cm. Comme j'ai investi dans la machine simplicity pour fabriquer le biais, une fois la découpe faite, le biais a été réalisé en 2 minutes. Top !

     

    Tunique "Mini Prints" #1 - Ottobre

    Tunique "Mini Prints" #1 - Ottobre

    Tunique "Mini Prints" #1 - Ottobre

    Lin vert : tissus Myrtille - Liberty : Selftissus

     

    Je suis plutôt satisfaite du résultat même si de gros progrès restent à faire. On va retenir les points positifs : la tunique est à la bonne taille, le résultat est portable, j'ai découvert de nouvelles techniques que je vais avoir plaisir à perfectionner. :)

     


    votre commentaire
  • Je mets le blog à jour en vous montrant des choses plus ou moins récentes.

    Ici, c'est un tablier Elsie, dont le patron est dans les "Intemporels pour bébé" et "Intemporels pour enfants" d'Astrid Le Provost.
    J'aime beaucoup ce haut pour mes filles, je trouve qu'il fonctionne très bien comme sur-tunique et j'adore les bretelles croisées dans le dos.

     

    C'est la toute première cousette que j'avais faite quand j'ai eu ma nouvelle machine à coudre. Je voulais la tester et je voulais faire quelque chose de rapide. 
    J'ai utilisé un tissu ikéa gris et doublé avec du lin vert que j'avais en stock.

     

    Tablier Elsie #1 - Intemporels

    Tablier Elsie #1 - Intemporels

    Tablier Elsie #1 - Intemporels

    Tissu "gris feuilles" : Ikéa - Lin vert : tissus myrtille - Pressions : kam.


    votre commentaire
  • La cousine de zhom se mariait ce week-end et j'avais envie de lui faire un cadeau personnalisé. Férue de création, artiste, je savais qu'elle apprécierait l'intention d'un cadeau "fait main".

    Je voulais lui faire un sac, mais quelque chose de pratique, qu'elle pourrait utiliser au travail, comme cet été. En voyant fleurir les versions de tote bag sur internet, j'ai décidé d'en faire un. Malheureusement, parmi les nombreux tutoriels trouvables sur internet, je n'ai rien trouvé qui correspondait à ce que j'avais en tête. Je l'ai donc "créé" de toutes pièces.

    Tote Bag - Fait maison

    En taille, il fait environ 35cm de large pour 45cm de haut. J'ai mis des panneaux de tissu sur l'avant et l'arrière du sac qui forment du coup des poches.

    Tote Bag - Fait maison

    Tote Bag - Fait maison

    J'avais envie de personnaliser le sac et sachant qu'elle est fan des illustrations de Gaëlle Boissonnard, j'en ai choisie une qui symboliserait ce jour merveilleux pour eux.
    Je l'ai imprimée sur du papier transfert (j'ai juste oublié de l'imprimer en miroir...), je l'ai ensuite transférée sur des chutes de tissu ikéa épais, et j'ai cousu l'image au point zigzag en longueur de point minimum. Nickel !

    Tote Bag - Fait maison

     

    J'ai fabriqué mon biais dans le tissu à pois utilisé, en utilisant cette technique pour couper dans le biais. J'ai investi dans la machine simplicity qui plie le morceau de tissu et forme le biais de manière automatique, le repassant en même temps. C'est une tuerie cette machine ! Je suis fan ! :)

    Tote Bag - Fait maison

    Tote Bag - Fait maison

     

    Bref, le résultat me plait beaucoup (j'avais même envie de le garder pour moi ^^ !) et il a beaucoup plu à la mariée, ce qui m'a fait très plaisir !!!

    Tote Bag - Fait maison

    Tote Bag - Fait maison

    Bachette grise, tissu en coton à pois : selftissus - Tissu de doublure : ikéa.
    Patron : maison


    2 commentaires
  • Tapis à langer nomade

    Afin de changer de la serviette de toilette que j'utilisais pour changer mes filles, j'ai eu envie de faire un tapis à langer pour bébé3. Mais, j'avais un impératif : il devait être le moins encombrant possible. Je suis tombée sur le tutoriel de Petits D'Om et j'ai su que j'avais trouvé ce qu'il me fallait.

    Tapis à langer nomade

    Tapis à langer nomade

    Tapis à langer nomade

    J'ai un peu simplifié son tutoriel : je n'ai pas mis les rubans ou biais pour séparer les différents tissus, je les ai simplement cousus ensemble. Je n'ai pas mis de jersey, ni de triplure. J'ai mis des appliqués sur la partie éponge.

    Le résultat me plait beaucoup ! Il ne me reste plus qu'à trouver un bouton pour le système de fermeture et hop ! dans le sac à langer. :)

    Tapis à langer nomade

    Tapis à langer nomade

    Tapis à langer nomade

    Éponge et Coton "champignons" : selftissus - Cotons : Ikéa (encore!)
    Patron : Tutoriel de Petits D'Om


    votre commentaire